Register  Login
Home » reports
 
News, Results, and Reports 2018 Minimize
28
24h du Mans & 1ère manche Women’s Cup, une semaine de folie!

Souvenez-vous, il y a plus d’un mois, nous apprenions avec déception que notre team "Team Flam Racing" n’était pas sélectionné pour participer aux 24h du Mans. Finalement, la chance a tourné puisque nous avons pu avoir tous les deux, Arnaud et moi, un guidon!

20180428-Wanham-01.jpg

Crédit photo: ACO

Quelques jours avant le départ pour cette semaine de folie où je devais tout de même me rendre pour disputer la 1ère manche de la Women’s Cup, Arnaud a reçu une proposition pour être 4ème pilote pour le team "FKM.C. Endurance". Le 4ème pilote est le pilote de réserve, qui participe aux essais et qualifications, mais ne roulera que si l’un des trois autres pilotes est forfait.

Nous arrivons lundi sur le circuit, accompagnés de Pierrot et Martine, les parents d’Arnaud. Nous nous installons sur le paddock de la Women’s Cup situé à l’autre bout du circuit par rapport au box. 

Mardi: Les essais des 24h pour Arnaud

Nous faisons connaissance avec le team FKM.C Endurance ainsi qu’avec la moto, une SUZUKI GSX-R 1000 de 2016 qui portera le #58. Arnaud attaque les essais avec ses coéquipiers (Cyril Eruam, Cedric Martineau, Pierrot Lerat) afin de pouvoir régler la moto et reprendre ses repères sur ce circuit. Les gabarits des pilotes sont relativement différents, ce qui complique bien les réglages, il va falloir faire des compromis. Dans l’ensemble, les chronos sont tout de même homogènes mis à part pour un des pilotes qui ne se trouve pas, en fin de journée, dans des chronos de qualifications.

Mercredi: Essais Women’s Cup

Je bénéficie d’une session d’essai libre de 30 minutes le matin pour la Women’s Cup. Tout se passe pour le mieux, les chronos sont relativement corrects, je modifie quelques réglages pour le lendemain. Journée off pour Arnaud niveau roulage. Le mercredi est la journée des contrôles techniques et administratifs des motos et pilotes. 

Alors que les pilotes des 24h se préparent pour partir à la photo officielle des pilotes et au briefing, une proposition non-attendue m’est faite! Un des pilotes du "Speedteam 72" a chuté la veille et s’est blessé. Il ne pourra malheureusement pas courir et le team me demande si je peux le remplacer sur leur Yamaha R1 portant le #12. Ayant signé mon contrat avec la marque Suzuki il y a peu de temps, je ne pourrai accepter leur offre. Mais nous trouverons finalement une solution! C’est Arnaud qui ira courir avec eux sur la Yamaha #12 au côté de Sébastien DELHOMMEAU et Nicolas LOYAU, et après accord du team FKM.C Endurance, c’est moi qui prendrai la place de 4ème pilote sur la Suzuki #58 pour remplacer Arnaud.

Après ces nouvelles, nous partons direction le centre-ville du Mans pour la photo officielle des pilotes et le briefing. A l’occasion des 40 ans de cette course, ils ont créé un bel événement.

Jeudi: Début du marathon: Essais Women’s Cup, 1ère qualification pour les 24h et essais de nuit

Après une première nuit aux doux sons des rupteurs... Place aux contrôles techniques de la moto pour la Women’s Cup, les changements de brassards pilotes pour les 24h dans les bureaux avec les responsables de la FIM, les contrôles des équipements pour la Women’s Cup d’un côté du paddock, les contrôles des équipements pour les 24h de l’autre côté du Paddock... Je suis bien échauffée pour pouvoir enfin tester la moto du team avant les qualifications! Derniers essais pour les autres, mais premiers essais pour moi avec cette monture. Je roule un petit quart d’heure pour me familiariser avec la moto qui est réglée bien trop dure pour moi, ce qui la rend très physique, mais il faudra faire avec...

Pas le temps d’enlever la combi que je fonce à travers le paddock pour rejoindre le briefing de la Women’s Cup sous un soleil de plomb, monter les escaliers 3 par 3 car je suis à la bourre! Oups, je crois que j’ai oublié de partir avec quelque chose dans le ventre ce matin, je me sens pas bien... Bon je suis assise, je peux pas tomber plus bas! Re-sucrage +++  après, je pense, une petite crise d’hypoglycémie, je m’allonge quelques minutes car vraiment, là, je suis mal en point! Mais il faut déjà repartir...

20180428-Wanham-02.jpg

Crédit photo: Guillaume Bonnin

Je repars avec ma Suzuki GSX-R 1000 pour les derniers essais libres chronométrés. Je remets le casque, les neurones se reconnectent, et d’un coup, je vais mieux! Ouf! Chrono autour des 1’45, pas de prise de risque dans le trafic. S’enchaînent ensuite les qualifications pour les pilotes des 24h. Nous avons tous une couleur différente de brassard. Je suis "force Rouge"! Et Arnaud aussi est brassard rouge, sur sa Yamaha! Les essais s’étaient très bien déroulés pour lui avec des chronos satisfaisants.

Nous partons donc ensemble en qualifications. Je ne m’inquiète pas pour Arnaud qui saura dompter la bête. Il parviendra à se qualifier en 1’41.8. Quant à moi, je valide aussi mon chrono en 1’44.9.

Après toute cette agitation, une bonne douche, un bon repas, et on y retourne pour les essais de nuit! Ce moment est toujours apprécié en général. Personnellement, je trouve cela magique! Les perceptions sont tellement différentes, les sons, les ombres, les lumières, c’est un truc de dingue. Tout se passe pour le mieux pour Arnaud, moi et nos teams respectifs.

20180428-Wanham-03.jpg

Crédit photo: Etienne Maurin – French Arrogance

Vendredi: Qualifications Women’s Cup et 2ème qualification pour les 24h

Nous attaquons la journée par les qualifications de la Women’s Cup. Je réaliserai la pôle en 1’43.1.

S’en suivent les qualifications des pilotes des 24h. Arnaud améliore son temps en 1’40.9 et moi en 1’43.5. Un de mes coéquipiers, ne parviendra pas, de part son temps, à se qualifier. Franck, le team manager de mon équipe m’informe donc que je passe pilote titulaire pour la course. Par ailleurs, un autre pilote de notre équipe, ne se sent pas bien et ne souhaite pas rouler. Il faut donc trouver un pilote dans une autre équipe. Notre nouvel équipage est donc constitué de Cyril Eruam, Pascal Meslet et moi-même.

Fin des aller-retours, nous installons le camping-car devant les box, nous préparons et organisons nos affaires pour la course, petite séance de dédicace au stand Suzuki France avec mon ami et pilote Stéphane Paulus, puis c’est parti pour la pit-walk! Ce fameux moment ou la pit-lane est ouverte au public, un carnage de folie et de bonne humeur!

Samedi: Course Women’s Cup et départ des 24h Motos

Women’s Cup à la fraîche le matin, c’est pas plus mal! Je le sais depuis des mois, Mélodie est une adversaire redoutable et nous allons nous batailler tout au long de ce championnat, et tant mieux, car sinon ça serait moins marrant. Je pars donc en pôle position, prends un bon départ et fais le holeshot. J’entends la moto de Mélo à mes fesses, elle finit par me doubler dans le 4ème tour. Je ne veux pas la laisser filer, je reste dans sa roue. Nous arrivons dans les pilotes attardés et nous nous imposons comme on le peut. J’analyse son pilotage et ses trajectoires et tente quelques attaques, mais celles-ci resteront veines. Impossible de la passer à l’accélération, son Aprilia marche fort, impressionnant! Et Mélo freine aussi très fort, sa moto reste sur un rail et ne bouge pas, alors que la mienne se met tout en travers... et manque de faire 3 tout droits. Je reviens à chaque fois sur elle, mais tantôt gênée, ou tantôt trop optimiste, je ne parviens pas à passer... Je finis donc seconde, dans sa roue, à 0.3 secondes avec le meilleur chrono en course en 1’43.1. Félicitations à elle, qui a bien assuré! Une bonne guerre. ;-)

20180428-Wanham-04.jpg

Crédit photo: Jean-Luc Couesme

24h Motos: 14h, c’est parti pour la procédure de départ. Tous les teams sur la grille, la Marseillaise qui résonne dans les tribunes et qui donne la chair de poule, une chaleur de dingue...

Arnaud, Speedteam 72, #12: La Yamaha partait de la 50ème place sur la grille. C’est notre ami Seb alias Tiwit, qui prenait le départ. Tout se passe bien jusqu’à la chute de Nicolas dans son premier relais. Pas mal de réparations mais la moto peut repartir. 2ème chute du team pour Arnaud à 1h du matin, qui a percuté un autre pilote qui avait des problèmes de frein. Il poussera la moto jusqu’au box malgré un gros volume et, en raison de forts maux de tête, il ira faire quelques radios à l’hôpital, heureusement sans conséquences, mais fin de course pour lui. Son équipe réparera la moto et repartira, mais la boîte de vitesse montrera peu de temps plus tard des signes de faiblesse. Le team est donc contraint d’abandonner.

Margaux, Team FKM.C. Endurance, #58: Nous nous positionnons 60ème et bon dernier sur la grille de départ avec notre Suzuki. Suite à nos changements de pilotes dans le team, la moyenne des temps a été recalculée, ce qui ne joue pas en notre faveur. Ce n’est pas si grave, nous avons 24h pour corriger cela! C’est Pascal qui prendra le départ. Tout se passe au mieux jusque vers 17h ou Cyril chute une première fois en raison d’un problème mécanique. En effet, la moto accélère toute seule. Le temps de trouver le problème, de changer finalement la rampe d’injection (les papillons restaient grands ouverts), nous avons perdus beaucoup de temps. Nous repartons toujours dernier dans le classement. Nous enchaînons les relais, puis Cyril chute de nouveau, cette fois, à cause d’un excès d’optimisme. Les mécanos s’activent pour réparer, puis nous repartons. Nous connaîtrons encore quelques mésaventures mécaniques telles que des vis récalcitrantes, des vannes zénith qui fuient, une moto qui chauffe, ou bien un silencieux percé... on y croyait quasiment pas, mais cette moto nous a emmené au bout! Nous terminons à la 38ème place, et 22ème SST.

Encore une sacrée expérience qui se termine en larmes de chagrin pour certains, et en larmes de joie pour d’autres... mais l’un dans l’autre, c’est tellement enrichissant! Savoir se surpasser physiquement et mentalement, enchaîner les relais malgré les courbatures, la fatigue, la chaleur, gérer le stress, connaître ses limites, connaître son corps, s’encourager, encourager son équipe, et tenir bon, pour terminer! C’est quand même un truc de dingue ces 24h!

Remerciements: Merci à nos deux équipes Speedteam72 et FKM.C. Endurance qui nous ont fait confiance. Merci à nos team-manager, coéquipiers, panneauteurs, ravitailleurs, mécaniciens, cuisiniers, kinés, pompiers, et tous les autres. Merci à nos parents, Martine, Pierrot, Laurent et ma Mounette qui se sont bien occupés de nous tout au long de la course. Merci à Suzuki France. Merci aux nombreux  photographes. Merci à Thierry Sortais pour son magnifique cadeau. Merci à tous pour vos encouragements. 

Nous souhaitons un bon rétablissement à Freddy du Speedteam 72!

Un grand merci à tous nos partenaires et sponsors : Suzuki France, Cottard Moto, Akrapovic, Parts Europe, Icon, EMC Suspensions, Elthéa Moto Addict, Bychonner, Ipone, Brigitte Moto, l’Aspiracing, Acidmoto.ch, Team Attaque Gros gaz, Motoblouz, Fly-Design, Scalabrini-Clavel, Dunlop, Accessbk, Formrider Epagny, Mass-Sport, Mag’Motardes, Meuf In Bike, Les Chipies d’Eugénies, Color-System, Tradibat, CM3, Cheneval Design, Crac1Max, Mxcom, Feux Follets, Jum’Hotel, E. Leclerc Sts-Geosmes, Base Secrète, Motosport 70, Journal de la Haute-Marne, Contrôle Technique Montsaugeonnais, Transport Bucheron International, Bar-Restaurant Le Couac, Yam 74, Usipole, Ecole de Ski Glisse-Passion, G. COLLINOT Ostéopathe Animalier, Garage de Cherrey, AMC52, Les Pachas d’Amandine, Hôpitaux Universitaires de Genève, Garage du Mont-Blanc, Mon Petit Atelier, Team Poireau 52. 

Prochaine course le week-end du 5 et 6 mai à Carole pour le Promosport. Nous ne devions pas faire cette course pour des raisons financières, mais Arnaud étant actuellement 3ème du Championnat, il aurait été dommage de louper cette épreuve. Il a donc pu avoir une place. Quant à moi, je suis sur liste d’attente...

ma-racing-team.com 

Posted in: reports

Post Rating